Le marché automobile chute de 11,5%

  • A
  • A
Le marché automobile chute de 11,5%
@ REUTERS
Partagez sur :

Première baisse des ventes depuis un an après une année 2009 dopée par la prime à la casse.

Les ventes de voitures particulières neuves en France ont reculé de 11,5% en mai par rapport au même mois de 2009, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Au total, 186.337 voitures neuves ont été immatriculées dans le mois.

Cette baisse des immatriculations est la première depuis plus d'un an. Longtemps attendue, la tendance du marché automobile commence donc à s’inverser, comme de nombreux analystes et professionnels du secteur l’avaient prévu dès le début de l’année.

Renault sauvé par sa filiale Dacia

Parmi les constructeurs français, le groupe PSA Peugeot Citroën a particulièrement souffert, avec des immatriculations en baisse de 13,1% au mois de mai. Au sein du groupe, Citroën est en baisse de 13,9% et Peugeot de 12,3%.

Seul le groupe Renault progresse de 13,8%, grâce à la performance de sa filiale roumaine Dacia, qui a plus que triplé ses ventes et atteint une part de marché de 5,5%. La marque Renault toute seule est en repli de 1,7% sur la même période.

Les étrangères chutent encore plus

Globalement, les marques françaises baissent de 8,8% en mai alors que les marques étrangères reculent de 14,4%. Les marques françaises détiennent ainsi une part de marché de 55% en mai.

Parmi les constructeurs étrangers, Toyota est le plus pénalisé, avec une très forte baisse des ventes de 45,5%. Aucun constructeur n’échappe au recul des ventes : le groupe Fiat a perdu 25,3%, Mercedes 26,6%, General Motors Europe 18,3% et Ford 18,1%. Seule la marque BMW a progressé de 5,9%, bien que le groupe dans son ensemble se replie de 4%.

REAGISSEZ Envisagez-vous d’acheter une voiture neuve en 2010 ?