Un nouveau bonus écologique en 2015

  • A
  • A
Un nouveau bonus écologique en 2015
@ MAXPPP
Partagez sur :

CONSO - Le gouvernement a dévoilé sa réforme du bonus encourageant l’achat d’un véhicule le moins polluant possible.

Le gouvernement  ne l’a pas caché : le secteur automobile français et ses récentes déconvenues sont devenus un symbole industriel qu’il prend très au sérieux. Il a donc décidé de réformer le bonus écologique afin d’accélérer la transition énergétique. Et promet même 10.000 euros de bonus aux conducteurs soucieux de l’environnement. Mais les conditions pour le décrocher sont nombreuses. Présentation de ce nouveau bonus écologique censé entrer en vigueur mi-2015.

Un super bonus de 10.000 euros pour l’électrique. Les acheteurs d’un nouveau véhicule peuvent espérer économiser 10.000 euros mais il y a des conditions et pas des moindres : il faut acheter un véhicule électrique, comme la Zoé de Renault, la Peugeot iOn ou encore la Nissan Leaf, mettre à la casse son ancienne voiture d’au moins 13 ans et vivre dans une zone considérée comme polluée par le ministère de l’environnement. Ce dernier a mis en ligne une liste des villes concernées. Si un acheteur ne répond pas à tous ces critères, son bonus écologique sera limité à 6.300 euros.

Et, pour rassurer, 32.000 nouvelles bornes d'ici 2019. Pour inciter les automobilistes qui redoutent d’acheter une voiture nécessitant la présence de bornes de recharges, le gouvernement a confirmé son objectif d’en installer 16.000 d’ici à la fin de l'année, auxquelles s’y ajouteront 16.000 supplémentaires au cours des quatre années suivantes.

>> LIRE AUSSI - Pourra-t-on bientôt acheter des voitures électriques "low-cost" ?

Un bonus de 6.500 euros pour l’hybride rechargeable. Les automobilistes tentés par les modèles hydrides rechargeables peuvent aussi bénéficier d’une prime de 6.500 euros maximum. Pour rappel, les véhicules hybrides rechargeables cumulent l’électrique et l’hybride conventionnel, à l’image de la Ford C max energy, de la Toyota Prius ou encore de la Peugeot 3008 HYbrid4.

Et un bonus de 500 euros pour les autres. Pour les conducteurs qui ne sont pas tentés par ces nouvelles énergies et préfèrent les motorisations classique, il existe aussi une prime. Mais elle ne s’élèvera qu’à 500 euros et est réservée aux véhicules qui répondent à la norme Euro 6 qui vient d'entrer en vigueur. Pour rappel, cette dernière instaure de nouveaux seuils, plus sévères, d'émissions de gaz polluants. Sur ce créneau, l’allemand BMW est assez en pointe mais toutes les voitures construites à partir de septembre 2014 doivent la respecter.

>> LIRE AUSSI - Peugeot veut révolutionner l'hybride… avec de l'air comprimé