La revanche des 4x4

  • A
  • A
La revanche des 4x4
@ Reuters
Partagez sur :

Les ventes de ces modèles progressent auprès du public familial et des entreprises.

Alors que la loi Grenelle 2 a été adoptée sans enthousiasme par les députés, on assiste à la revanche des 4x4. Ces modèles ont longtemps été montrés du doigt et, pourtant, les clients en veulent et les entreprises les réclament. Avec 1,1 million de ventes en Europe l'an passé, le marché du 4x4 est incontournable et prend des parts de marchés aux berlines.

Design

Les modèles qui ont le vent en poupe sont les petits 4x4 de ville comme les Peugeot 3008, Nissan QashQaï ou Hyundaï X35. Ils sont moins polluants et parviennent même parfois à éviter les malus. Ils ont un look plus séduisant que les berlines et ont troqué les pare-buffles pour des lignes plus urbaines. Même si la crise est aussi passée par là, du coup les modèles sont moins bling bling et moins chers.

Sécurité

Patrick Gourvenec, le directeur de Hyundaï en France, a aussi constaté que les clients recherchaient des modèles rassurants même s'ils ne roulent jamais en 4 roues motrices. Le 4x4 est en effet aujourd’hui synonyme de confort et de sécurité.

Fiscalité

Autre phénomène qui dope les ventes de 4x4 : la demande des entreprises. Chez Audi, 70% des 4x4 Q7 sont achetés par des sociétés pour leurs cadres. Elles bénéficient d'une niche fiscale baptisée N1 très intéressante sur ces modèles. S'ils sont achetés comme des utilitaires, les entreprises peuvent récupérer 40.000 euros sur trois ans en déduction de charges c'est-à-dire plus de la moitié du prix de ces 4x4.

Finalement, on délaissait peut-être plus les 4x4 pour leur prix que pour leurs émissions de Co2.