La Mini E expérimentée à Paris

  • A
  • A
La Mini E expérimentée à Paris
@ REUTERS
Partagez sur :

BMW va recruter à partir du 15 juillet des volontaires pour tester son prototype électrique.

Après Los Angeles, New-York, Londres, Oxford, Berlin et Munich, la Mini E, entièrement électrique, sera expérimentée grandeur nature à Paris à compter du mois de décembre prochain. 50 personnes seront seront soigneusement sélectionnées par BMW pour tester pendant un an sa nouvelle voiture écolo.

L’objectif est de recueillir un maximum de données techniques, grâce à des capteurs fixés directement sur le moteur. Mais aussi analyser le comportement des conducteurs dans leurs déplacements quotidiens.

"La peur principale du véhicule électrique s’est l’autonomie, la peur de tomber en panne", explique Jean Michel Cavret, Directeur du programme chez BMW. "On s’aperçoit qu’au bout d’une semaine d’expérimentation les personne ne rechargent leurs voitures que tous les trois jours et demi seulement. Une fois qu’ils ont pris confiance dans les informations délivrées par la voiture ils s’aperçoivent qu’il n’est pas nécessaire de sauter sur toutes les prises électriques à portée de main."

En fait, la Mini E n'est qu'un prototype. Le vrai modèle, qui sera commercialisé à l'issue des tests sera la Megacity. Une première pour BMW, qui se lance dans le véhicule électrique. Mais attention, prévient ce responsable allemand Thomas Becker, il faudra avoir les moyens. "On ne fait pas de produits pour la mobilité de base mais pour les consommateurs exigeants Alors ce sera aussi un produit premium."