Comment le patron de PSA voit-il l'avenir de l'automobile ?

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Carlos Tavares pronostique des voitures plus connectées et de nouvelles fusions entre constructueurs.

INTERVIEW E1 - "Dans dix ans, on peut penser qu’il y aura quatre, cinq grands groupes mondiaux", a assuré Carlos Tavares, futur président du directoire du groupe PSA Peugeot Citroën, jeudi matin sur Europe 1. "On appelle cela le club des Titans, ce sont ceux qui seront probablement dans la case des 8 à 10 millions de voitures. Donc on peut penser qu’on va continuer à observer un certain nombre de regroupements dans l’industrie automobile", a-t-il ajouté.

Pour ce qui concerne l'avenir des voitures elles-mêmes, Carlos Tavares identifie "deux grandes tendances" : "il y a d’abord la connectivité et il y a ensuite les aides à la conduite. Des voitures sans chauffeurs ou des voitures qui vont vous aider dans des situations d’encombrement. Tout cela, ce sont des technologies qui sont en route, que nous allons à notre tour maîtriser (d’ici) 5 à 10 ans".

A plus court terme, Carlos Tavares se montre optimiste  : "nous avons des produits très jeunes, très attractifs, donc nous sommes dans une phase de croissance et j’observe que dans les premiers mois de l’année nous avons significativement augmenté nos parts de marché en Europe". Et le nouveau patron de PSA de conclure : "Je pense que, sous trois-quatre ans, dépasser les trois millions est tout à fait à notre portée, d'autant plus que nous avons maintenant une gamme qui est très jeune".

&&&, à lire aussi

ON VERIFIE - Automobile : les succès français sont-ils vraiment "Made in France" ?

DÉCRYPTAGE - Le "nouveau" PSA est-il synonyme d’emploi ?

LAURÉAT - La Peugeot 308 sacrée voiture de l'année

ZOOM - PSA, un lion à trois têtes

MERCATO - Carlos Tavares, la bonne affaire de PSA