Chatel prudent sur le PV à 20 euros

  • A
  • A
Chatel prudent sur le PV à 20 euros
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le gouvernement renvoie la décision de la hausse au Parlement, mais il n'est pas contre.

La facture pourrait être salée. Les élus ont proposé mardi au gouvernement d'augmenter les amendes forfaitaires pour stationnement payant non acquitté. Les PV passeraient alors de 11 à 20 euros.

"C'est utile qu'on puisse discuter de l'effet dissuasif de l'amende. Est-ce que 11 euros aujourd'hui c'est encore dissuasif? On peut en douter dans les grandes agglomérations", a estimé mercredi le porte-parole du gouvernement Luc Chatel. "C'est une proposition parlementaire, le gouvernement étudie ce sujet, ne s'est pas encore prononcé sur le fond", a-t-il précisé.

Moins cher que le stationnement

"Avec une amende fixée à 20 euros, les gens feront le choix de payer le parking", juge le président du Comité des finances locales (CFL), le député UMP Gilles Carrez (UMP), précisant que "le nouveau tarif proposé est inférieur à l'évolution du coût de la vie depuis vingt-quatre ans puisqu'il serait alors de 22 euros". Le montant n’a en effet pas bougé depuis 1986.

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a déclaré mercredi qu'une hausse de ce type serait "plutôt une bonne politique". Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a en revanche jugé qu'une telle hausse serait trop importante.