Zone euro: le léger repli du chômage attendu ne fera pas reculer la pauvreté

  • A
  • A
Zone euro: le léger repli du chômage attendu ne fera pas reculer la pauvreté
Partagez sur :

Selon la Commission européenne, l'emploi n'est plus un rempart contre la pauvreté...

Même si le chômage se replie légèrement comme prévu au sein de l'Union européenne, cela ne sera pas suffisant pour faire reculer la pauvreté, "surtout si la polarisation se poursuit en raison de la progression du travail à temps partiel", prévient Bruxelles dans une note publiée ce mardi. Pas de créations d'emplois suffisantes D'après ses dernières prévisions, la Commission européenne s'attend à une légère décrue du chômage, qui devrait s'établir à 10,7 % dans l'UE et à 11,8 % dans la zone euro d'ici à 2015, contre respectivement 10,9% et 12,1% en novembre 2013 (données Eurostat). Toutefois, des écarts importants demeureront entre les pays. Ainsi, la lente reprise économique ne permet pas encore de créer suffisamment d'emplois pour compenser les pertes enregistrées au cours des cinq dernières années, fait remarquer la Commission. Emploi & précarité Dans ces conditions, le recul de la pauvreté s'avère difficile, d'autant que le travail n'est plus un rempart. Bruxelles note que l'obtention d'un emploi ne permet de sortir de la misère que dans la moitié des cas. "Cela dépend beaucoup du type de contrat, du niveau de rémunération, du nombre d'heures travaillées, mais aussi de la composition du foyer. Selon l'INSEE, en France, le taux de personnes en emploi vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté s'établissant à 8% en 2011 après 7,5% en 2010. Bruxelles appelle donc les pouvoirs publics à se concentrer sur la création d'emplois mais pas seulement: cela doit s'accompagner de conditions de travail décentes et "inclusives"...