Zone euro : la contraction de l'activité se poursuit

  • A
  • A
Zone euro : la contraction de l'activité se poursuit
Partagez sur :

L'Irlande est le seul pays de la région à enregistrer une expansion de son activité.

L'activité de la zone euro est au plus mal... En juillet, l'indice PMI calculé par l'institut Markit Economics s'est stabilisé en zone de contraction à 46.5. Forte détérioration de l'activité manufacturière L'activité globale recule mais de manière plus marquée dans le secteur industriel où la production accuse sa plus forte baisse depuis mai 2009. Dans les services, l'activité se contracte pour le sixième mois consécutif mais atteint un plus haut de 4 mois, à 47.9. L'activité se contracte dans tous les pays, sauf en Irlande Avec un indicateur à 50.8, L'Irlande est le seul Etat de la région a enregistré une expansion de son activité. En France et en Allemagne - indices à respectivement 47.9 et 47.5 - " les quasi-stagnations observées dans les secteurs des services de ces deux pays ne suffisent pas à compenser de forts replis de la production dans leurs secteurs manufacturiers", soulignent les auteurs de l'étude. Au bas du tableau, on retrouve l'Espagne et l'Italie dont les indices PMI ressortent à 43.1 et 43.2 "Le possible ancrage de l'Allemagne en zone de contraction cristallise (...) les inquiétudes, laissant craindre une convergence de tendances entre les principales économies de la zone euro et celles de la périphérie", conclut l'économiste Chris Williamson.