Zone euro: l'inflation reste faible mais se stabilise à 0,8% en janvier

  • A
  • A
Zone euro: l'inflation reste faible mais se stabilise à 0,8% en janvier
Partagez sur :

En première estimation, Eurostat l'avait donné en repli à 0,7%...

Le taux d'inflation en zone euro demeure largement en dessous de l'objectif fixé par la commission européenne, c'est à dire à la limite des 2%. En janvier, il est ressorti à 0,8% en rythme annuel, stable par rapport au mois de décembre et contre 2% enregistré un an auparavant, d'après les données publiées ce lundi par Eurostat. Le chiffre de 0,7% avait été donné en première estimation... En janvier, des taux annuels négatifs ont même été enregistrés à Chypre et en Grèce (respectivement -1,6% et -1,4%). Par catégorie de produits, "les carburants pour le transport (-0,19), les télécommunications (-0,13) et les combustibles liquides (-0,05) ont eu les plus forts impacts à la baisse", précise l'institut européen de la statistique. Le FMI inquiet La semaine dernière, le Fonds monétaire international s'est inquiété de la faible inflation en zone euro, craignant qu'elle n'entrave la reprise économique. Au début du mois, la BCE a toutefois décidé de maintenir ses taux inchangés. Son président, Mario Draghi a balayé d'un revers de main les risques de déflation, concédant que la zone euro était en train de traverser "une période prolongée de faible inflation" mais qu'elle sera suivie d'un "rehaussement graduel vers des taux d'inflation en dessous mais proches de 2% par la suite". "La déflation dans sa définition classique -  processus permanent et général de baisse des prix, ndlr - je ne la considère pas comme une menace réelle", a par ailleurs récemment déclaré l'un des membres du conseil des gouverneurs de la BCE, Ardo Hansson dans un entretien à Reuters. "Je pense que nous en sommes très loin. Il faudrait un choc majeur pour nous faire dévier du scénario actuel et je ne l'imagine pas", a-t-il ajouté. Dans une note, la Banque de France rappelle que si la désinflation, c'est à dire le ralentissement de l'inflation est une bonne chose, "la déflation est particulièrement dangereuse pour une économie car elle déclenche des spirales qui peuvent provoquer ou accentuer une récession et dont il est très difficile de sortir".