Yahoo chercherait à se délester d'Alibaba et de Yahoo Japan

  • A
  • A
Yahoo chercherait à se délester d'Alibaba et de Yahoo Japan
Partagez sur :

Le groupe internet voudrait vendre l'essentiel de ses actifs en Asie...

Selon le 'Wall Street Journal', le groupe Internet Yahoo, en mal de stratégie et de recettes publicitaires, envisage de vendre 25% sur les 40% qu'il détient dans le site chinois de commerce en ligne Alibaba. Le groupe américain ramènerait ainsi sa participation dans Alibaba à 15%, et en parallèle, il vendrait aussi la totalité de ses titres dans sa filiale japonaise Yahoo Japan. Ces projets de cession devraient être présentés aujourd'hui à la commission du conseil d'administration chargée d'une revue stratégique du groupe, précise le quotidien américain. Le produit de ces opérations, estimé entre 17 et 18 Milliards de Dollars, serait redistribué aux actionnaires sous la forme de dividendes ou de rachats d'actions, selon des sources proches du dossier. Si elles se concrétisaient, ces opérations représenteraient la quasi-totalité de la capitalisation boursière actuelle de Yahoo, qui s'établissait à 18,5 Mds$ à la clôture d'hier à Wall Street. Le titre Yahoo a d'ailleurs bondi de 5,8% hier sous l'effet de ces rumeurs : il a désormais regagné plus de 14% en 3 mois, limitant son recul à 3,8% depuis le 1er janvier, soutenu par des spéculations d'OPA ou de scission depuis le changement de direction début septembre. De nombreuses rumeurs ont circulé depuis trois mois sur des projets d'OPA, totales ou partielles sur Yahoo, notamment de la part de Microsoft, allié au fonds d'investissement Silver Lake. De son côté, Jack Ma, le patron et fondateur d'Alibaba, ne cache pas son envie de racheter la part de Yahoo, et aurait notamment cherché à s'allier avec le fonds singapourien Temasek pour financer l'opération. De son côté, le groupe japonais Softbank serait intéressé par Yahoo Japan, tandis que les fonds américains Blackstone et Bain Capital seraient intéressés par les activités américaines de Yahoo...