Winston Churchill est le leader le plus admiré dans le monde

  • A
  • A
Winston Churchill est le leader le plus admiré dans le monde
Partagez sur :

cité par des dirigeants de 30 pays différents

Le cabinet PwC a interrogé plus de 1.300 dirigeants mondiaux pour connaître leurs modèles. Plusieurs groupes se distinguent : les réformateurs (Margaret Thatcher, Jack Welch), les guerriers (Winston Churchill, Napoléon, Alexandre Le Grand), les pacificateurs (Mahatma Gandhi, Nelson Mandela), les innovateurs comme Bill Gates et Steve Jobs, et les bâtisseurs de consensus comme Bill Clinton. L'étude met en évidence que certains leaders sont universels, malgré les différences géographiques et culturelles. Winston Churchill est le leader le plus admiré au monde, cité par des dirigeants de 30 pays différents. Fréquemment choisi en Europe de l'Ouest, Churchill est le premier nom qui revient en France devant Charles de Gaulle. Le premier ministre britannique se crée également une place avec Gandhi en Turquie, derrière Mustafa Kemal Ataturk. Résilience Selon Laurent Acharian, senior manager chez PwC auteur du livre "Les Cent jours des dirigeants, l'état de grâce existe-t-il ?" (Les Belles Lettres) : 60% des dirigeants ont choisi un homme politique d'après-guerre ou un commandant militaire. Ce n'est pas anodin dans ce contexte de crise économique, qui pousse chacun dans ses retranchements et renvoie à des périodes difficiles qui nécessitent des hommes capables de prendre des décisions. Dans une situation tendue, les dirigeants choisissent pour modèles des leaders qui ont fait preuve de persévérance face à l'adversité et conduire des changements importants. Au-delà de la résilience face à l'adversité, les dirigeants ont dressé une liste de qualités pour justifier le choix de leur leader. Le fait d'avoir une vision forte force l'admiration, mais la motivation, l'innovation, l'assiduité, le souci des autres et l'éthique sont aussi des critères importants. Les caractéristiques qui reviennent sont la flexibilité, le pragmatisme et l'agilité. Concernant les leaders récents, la capacité à entretenir des relations fluides et transparentes et à répondre rapidement aux changements sont fréquemment mentionnées. Quinze femmes Les dirigeants des pays émergents sont plus enclins à trouver des modèles hors de leurs frontières tout en rendant hommage à leurs héros locaux, bien plus que les dirigeants d'Amérique du Nord et d'Europe de l'ouest, qui ont des réponses plus autocentrées et homogènes. Cette homogénéité pourrait constituer un obstacle pour s'adapter aux différentes cultures qui prennent de l'importance dans l'économie mondiale, estime l'étude. Quinze femmes ont été nommées, mais Margaret Thatcher est la seule à figurer dans le top 10 et à rassembler plus que quelques mentions éparpillées. Les autres leaders féminins qui reviennent plusieurs fois sont Angela Merkel, Ayn Rand, Mère Térésa et la Reine Elizabeth Ière. Angela Merkel a été citée par des dirigeants d'Afrique du Sud, d'Allemagne et du Venezuela. Les dirigeantes féminines sont quatre fois plus susceptibles de citer des leaders féminins que des hommes : 17% des dirigeantes ont choisi des leaders féminins contre 4% des dirigeants.