Warren Buffett révèle publiquement le montant de ses impôts

  • A
  • A
Warren Buffett révèle publiquement le montant de ses impôts
Partagez sur :

Le troisième homme le plus riche du monde poursuit sa campagne pour convaincre le Congrès d'augmenter la taxation des plus riches aux Etats-Unis

Warren Buffet a payé 6,9 millions de dollars d'impôts l'année dernière, après avoir enregistré 62,8 milliards de revenus. Le milliardaire américain, qui poursuit son combat pour taxer davantage les plus riches aux Etats-Unis, a rendu public un courrier qu'il a adressé au représentant républicain Tim Huelskamp cette semaine. Il y précise que son revenu imposable s'élevait au total à 39,8 millions $, après déductions fiscales... soit un taux d'imposition de 17,4%. Le troisième homme le plus riche de la planète poursuit ainsi sa campagne pour convaincre le Congrès d'augmenter les impôts des plus riches aux Etats-Unis. Il a expliqué à la chaîne CNN en payer peu car "beaucoup de ces revenus provenaient de placements, qui sont imposés à un taux inférieur à celui des salaires, et parce que les charges sociales sont évaluées uniquement sur les revenus salariaux". Avant de conclure que "les gens qui font de l'argent avec de l'argent sont imposés à un taux beaucoup plus bas que les gens qui font de l'argent par leur propre travail". Warren Buffett appelle donc les autres riches Américains, à l'image notamment de Rupert Murdoch, le patron de Newscorp, à faire la transparence sur ce qu'ils reversent à l'Etat. "Si vous pouviez obtenir d'autres ultra-riches Américains qu'ils publient leurs déclarations avec la mienne, ce serait très utile pour le dialogue et la réforme fiscale intelligente", écrit Buffett dans un courrier à Tim Huelskamp. Ce dernier avait appelé le milliardaire, qui a construit sa fortune via sa société d'investissements Berkshire Hathaway, à faire toute la transparence sur ses revenus. Après réception de sa lettre, il a demandé à Warren Buffett de publier l'intégralité de sa feuille d'impôts, car les chiffres divulgués, s'ils sont "peut être exacts, sont incomplets" à ses yeux.