Vivendi : vers un feu vert de la Commission européenne au rachat d'EMI

  • A
  • A
Vivendi : vers un feu vert de la Commission européenne au rachat d'EMI
Partagez sur :

Universal Music Group va pouvoir s'offrir la maison de disques pour 1,9 milliard de dollars...

D'après des sources proches du dossier, les autorités européennes vont autoriser Universal Music Group à racheter EMI pour 1,9 milliard de dollars, indique ce lundi l'agence Reuters. Le fait que la filiale de Vivendi ait évoqué la possibilité de céder des droits mondiaux sur certains des principaux labels et catalogues de sa cible aurait convaincu le régulateur. Les concessions ont convaincu Universal a proposé en juillet de vendre la majeure partie de Parlophone, l'un des principaux actifs d'EMI, dont le catalogue inclut des groupes comme Coldplay et des oeuvres comme celles de Queen, avait dit le directeur général d'EMI Roger Faxon au personnel. Les concessions proposées par Universal incluent également la cession d'EMI Classics, de Virgin Classics, de filiales d'EMI en France, en Belgique, en République tchèque, en Pologne, au Portugal, en Suède et en Norvège, celle des labels Sanctuary et Co-Op d'Universal, ainsi que de sa filiale grecque. Décision officielle avant fin septembre La Commission européenne avait averti Universal que son projet initial nuirait à la concurrence et que l'ensemble Universal-EMI devrait ramener sa part de marché globale sous 40%. Universal a depuis accru ses offres de concessions après un test de marché réalisé par la Commission, a dit l'une des sources à l'agence. Bruxelles a fixé au 27 septembre la date limite pour l'annonce de sa décision