Vivendi reprend des couleurs en Bourse, rumeurs et... Bolloré en soutien

  • A
  • A
Vivendi reprend des couleurs en Bourse, rumeurs et... Bolloré en soutien
Partagez sur :

Le titre pointait en tête du CAC40, en hausse de 3,6% à 13,59 euros en clôture...

Vivendi pointait jeudi en tête du CAC40, en hausse de 3,6% à 13,59 euros en clôture. Le titre du groupe de médias a été porté par une information de l'agence Bloomberg selon laquelle il pourrait discuter prochainement de la cession de sa participation dans l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard. Selon Bloomberg, qui cite une source proche du dossier, Vivendi devrait décider de l'avenir de sa participation dans l'éditeur de jeux vidéos coté aux Etats-Unis lors d'une réunion de ses dirigeants le 22 juin. "Le scénario principal qui sera discuté sera celui d'une vente de tout ou partie de la participation de 61% de Vivendi dans Activision", écrit Bloomberg. Plusieurs sources avaient déjà indiqué à Reuters début mai que Vivendi avait engagé une réflexion sur sa stratégie dans le cadre de laquelle le groupe de médias pourrait notamment être amené à céder sa participation dans Activision. Vivendi a néanmoins réaffirmé ce jeudi qu'un séminaire stratégique de la société avait lieu tous les ans depuis 2005, et que la réunion de juin ne devrait déboucher sur aucune annonce majeure... Par ailleurs, pour la première fois officiellement, Vincent Bolloré a ouvertement évoqué ses objectifs au sein du capital de Vivendi... Lors de l'Assemblée générale du groupe Bolloré, hier, l'homme d'affaires breton a en effet déclaré qu'il "aimerait avoir 4 à 5% de Vivendi" contre environ 1% actuellement. Il n'a pas précisé à quelle échéance il espère augmenter cette participation, ni évoqué une possible entée au conseil d'administration. Rappelons que Bolloré est en train de céder ses chaînes de télévision Direct 8 et Direct Star à Canal+, filiale de Vivendi, et sera rémunéré en titres Vivendi à cette occasion, ce qui porterait dans un premier temps sa part à environ 3% du capital du groupe de médias et de télécoms. Bolloré était entré fin 2011 au capital de Vivendi avec 1%, et depuis le mois de mars, des rumeurs récurrentes évoquent un renforcement de cette position. Le 19 avril, lors de l'Assemblée générale de Vivendi, le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou s'est même dit ouvert à une entrée de Vincent Bolloré au conseil du groupe : "Il n'y a aucune raison pour que Bolloré ne participe pas au conseil de surveillance si cela l'intéresse, ce que j'espère !", avait-il dit... L'action Vivendi à chuté de 30% depuis un an en Bourse et apparaît désormais bradé par rapport à la valeur de ses actifs, une caractéristique qui n'a pas manqué d'échapper à Vincent Bolloré, spécialisé de l'achat de valeurs décotées, notamment dans les médias avec près de 33% du tour de table d'Havas...