Vivendi : la stratégie du groupe inquiète S&P

  • A
  • A
Vivendi : la stratégie du groupe inquiète S&P
Partagez sur :

L'agence a placé sous surveillance négative la notation "BBB" de la société à long terme.

La solidité financière de Vivendi est affaiblie par les incertitudes stratégiques qui entourent le groupe, estime Standard & Poor's, qui a placé à la mi-journée sous surveillance négative la notation "BBB" de la société à long terme, et celle "A-2" à court terme. Les changements de dirigeants accentuent encore le flou qui règne, estime l'agence, qui concède que l'entreprise a fréquemment fait état de sa volonté de préserver sa notation actuelle. Cependant le futur périmètre est difficile à estimer et rien n'exclut que la pression des actionnaires n'aboutisse à des opérations qui seraient dommageables à la santé financière du groupe. Le profil de risque associé au groupe est pour l'heure "intermédiaire", mais S&P redoute une dégradation des métriques crédit cette année à cause de la multiplication des dépenses associées à la licence 4G, aux acquisitions et à une législation fiscale moins favorable. Le verdict d'une surveillance négative est traditionnellement fourni sous trois mois. Si un abaissement était décidé, il se limiterait à un cran et ramènerait Vivendi à "BBB-", soit au plus bas niveau de la catégorie dite d'investissement.