Vivendi examinerait une vente de Maroc Telecom

  • A
  • A
Vivendi examinerait une vente de Maroc Telecom
Partagez sur :

Le groupe aurait mandaté Lazard et Crédit Agricole pour examiner les possibilités de cession de ses 53% dans l'opérateur marocain...

D'après le 'Financial Times', l'éventualité d'une cession de Maroc Telecom par Vivendi revient sur le devant de la scène, alors qu'une vente d'Activision ou de GVT avait dernièrement les faveurs des pronostics... Selon des sources bien informées, le groupe aurait mandaté Lazard et Crédit Agricole pour examiner les possibilités de cession de ses 53% dans l'opérateur marocain, qui pourrait rapporter quelque 4 milliards d'euros. Les noms d'Etilasat et de Qtel ont circulé comme prétendants éventuels, alors que le dossier est sensible politiquement compte-tenu de la position du Maroc sur l'échiquier géopolitique au Maghreb. GVT toujours l'objet de discussions La réflexion sur Maroc Telecom n'implique pas un abandon des autres pistes, puisque le 'FT' rappelle que Deutsche Bank et Rothschild planchent toujours sur la cession éventuelle de la filiale brésilienne GVT. Des sources industrielles ont même laissé entendre qu'une offre "très préliminaire" aurait été soumise pour SFR, un actif que Vivendi ne semblait pas vouloir céder, même si les dirigeants ont martelé qu'aucune opération n'était taboue pour eux... Cependant, la vente de la filiale française de télécommunications pourrait être rendue délicate par la chute de sa valorisation depuis l'arrivée de Free Mobile sur le marché, alors que Vivendi avait payé au prix fort sa montée à 100% du capital en rachetant l'année dernière la part détenue par Vodafone. Aucune piste négligée Les rumeurs continuent donc à entourer le dossier Vivendi depuis la confirmation de ses velléités de recentrage et de désendettement. Les analystes n'avaient pas fait leur premier choix des ventes des actifs de télécommunications matures (SFR et Maroc Telecom), mais il semble à l'heure actuelle qu'aucune piste n'est négligée.