vinci va déposer une offre pour l'opérateur turc TAV

  • A
  • A
vinci va déposer une offre pour l'opérateur turc TAV
Partagez sur :

Aéroports de Paris est également sur les rangs...

Le groupe Vinci va déposer dans les prochains jours une offre en vue d'une prise de participation minoritaire dans l'opérateur aéroportuaire turc TAV Havalimanlari Holding, pour laquelle Aéroports de Paris est également sur les rangs. La cession d'une participation pouvant aller jusqu'à 40% devrait valoriser TAV, qui gère plusieurs aéroports en Turquie, dont celui d'Istanbul, à plus de deux Milliards de dollars (1,5 milliard d'euros), selon des sources proches du dossier citées par Reuters. Selon une source proche du dossier, Vinci est mieux placé qu'ADP. "Vinci devrait remporter le deal sur TAV, a dit cette source. Vinci et ADP présenteront leurs offres en début de semaine prochaine." Il s'agirait du deuxième échec d'affilée à l'étranger pour ADP, qui a perdu début février l'appel d'offres de la modernisation de l'aéroport brésilien de Sao Paulo Guarulhos au profit d'un trio de groupes brésiliens et sud-africain. Une autre source a toutefois déclaré que les jeux n'étaient pas faits en Turquie, soulignant que l'offre d'ADP serait probablement nettement plus élevée que celle de Vinci. Mais selon cette source, ADP, dont l'Etat français détient 52% du capital, a été forcé de proposer un prix plus élevé à la suite de la colère suscitée à Ankara par la loi pénalisant la négation des génocides reconnus par la France, notamment celui des Arméniens par les Turcs en 1915.