Viande de cheval : la suspension de l'agrément de Spanghero maintenu

  • A
  • A
Viande de cheval : la suspension de l'agrément de Spanghero maintenu
Partagez sur :

Pour certaines activités, des investigations complémentaires doivent être menées, a indiqué le ministère de l'Agriculture...

L'enquête se poursuit sur le scandale de la viande de cheval vendue pour du boeuf dans certains plats cuisinés... Suite à la remise du rapport de la Brigade nationale d'enquête vétérinaire ce vendredi après-midi, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll a décidé de maintenir la suspension de l'agrément de Spanghero pour les activités d'entreposage de matières premières congelées. Des contrôles sanitaires supplémentaires Le rapport ne remet pas en cause la levée de l'agrément sanitaire opérée le 18 février dernier pour les activités de production de viande hachée, de saucisserie, d'élaboration de plats cuisinés et de découpe de viande. En revanche, s'agissant des activités d'entreposage de matières premières congelées, "des contrôles sanitaires supplémentaires sont nécessaires", précise le ministère de l'Agriculture. Demande de coopération avec les autorités néerlandaises Compte tenu du rôle central que semble tenir un trader localisé aux Pays Bas, Stéphane Le Foll demande aux autorités néerlandaises de communiquer les informations sur l'enquête conduite dans les entrepôts par lesquels ces produits ont transité aux Pays-Bas, ajoute le ministère. Les médias néerlandais ont découvert que Jan Fasen, directeur de Draap Trading Ltd, qui a fourni la société Spanghero, a déjà été condamné en janvier 2012 pour avoir délibérément commercialiser de la viande de cheval sud américaine, sous l'étiquetage "boeuf halal"...