Vers une sortie de crise à la SNCM ?

  • A
  • A
Vers une sortie de crise à la SNCM ?
Partagez sur :

Plusieurs navires de la société devraient reprendre la mer ce jeudi. Après 16 jours de grève, les marins de la CGT pourraient mettre un terme à leur mouvement.

Après 16 jours de grève, un compromis pourrait être trouvé entre les marins de la CGT et le gouvernement. Plusieurs navires de la Société nationale Corse-Méditerranée bloqués à Marseille et un quatrième retenu à Ajaccio ont en effet été réarmés mercredi soir pour être en mesure de reprendre la mer ce jeudi, a indiqué l'agence de presse Reuters. Les syndicats vont par ailleurs proposer une reprise du travail ce jeudi. Sursis pour la SNCM Les grévistes, qui s'opposaient à la mise en redressement judiciaire de la SNCM comme le souhaite le gouvernement ont obtenu un sursis. Gilles Bellier, le négociateur nommé par l'exécutif leur a en effet proposé de repousser cette perspective de cinq mois. Ce délai doit permettre à la compagnie de trouver un repreneur potentiel mais aussi une solution au conflit qui l'oppose à la Commission européenne. Rappelons que Bruxelles réclame 400 millions d'euros d'aides d'Etat qu'elle juge illégales. Compensations pour les commerçants ? Cette sortie de crise serait une bonne nouvelle pour les acteurs socio-économiques de l'île de beauté. Selon le président du Conseil exécutif de Corse, Paul Giacobbi, la Corse "perd un million d'euros par jour depuis le début du mouvement". Dans un communiqué diffusé dans la presse mercredi, Jean-Pierre Mas, président du syndicat national des agents de voyages (SNAV) a témoigné de "sa solidarité (...) aux professionnels corses auxquels ce mouvement social irresponsable porte un important préjudice". "ll est fort regrettable de pénaliser cette industrie qui constitue l'un des fleurons de notre pays. Le Premier ministre Manuel Valls doit les recevoir aujourd'hui afin de trouver des compensations financières aux pertes liées à la grève.