Vers un échec du Congrès américain sur la réduction des déficits ?

  • A
  • A
Vers un échec du Congrès américain sur la réduction des déficits ?
Partagez sur :

La date-butoir a été fixée officiellement mercredi, minuit à Washington, mais les élus pourraient annoncer un échec dans les négociations...

Les Etats européens ne sont pas les seuls à peiner dans la lutte contre leurs déficits publics !... Aux Etats-Unis, où la dette totale frôle les 100% du PIB, la presse du week-end prévoit désormais un échec pur et simple des négociations bipartisanes au Congrès. Le 'Washington Post' affirme même que la "supercommission" du Congrès, formée de 6 élus républicains et 6 démocrates, pourrait annoncer dès aujourd'hui son incapacité à trouver un consensus, trois jours avant la date-butoir, fixée officiellement mercredi à minuit. La commission est chargée de trouver 1.200 milliards de dollars d'économies sur 10 ans, mais malgré trois mois de travaux, les démocrates, qui exigent des hausses d'impôts, n'ont toujours pas réussi à convaincre les républicains, qui refusent toute hausse de la pression fiscale... Cette impasse, si elle se confirme, tombe au plus mal pour Washington et les marchés financiers mondiaux, au moment où la zone Euro affronte sa plus grave crise de confiance, liée au trop lourd endettement de certains membres... Hier, Christine Lagarde, la directrice générale du FMI a estimé que "les marchés ont vraiment besoin" que les Etats-Unis parviennent à un consensus sur leur désendettement, et la Maison Blanche a exhorté vendredi les parlementaires à "faire leur travail" et à oublier les clivages idéologique... Faute d'accord entre démocrates (majoritaires au Sénat) et républicains (majoritaires à la Chambre des représentants), la loi américaine prévoit qu'un mécanisme de coupes automatiques s'enclenchera à partir de 2013, qui taillerait notamment substantiellement dans les dépenses du secteur de la défense.