Verizon Communications et Vodafone Group préparent un accord à 130 milliards de dollars

  • A
  • A
Verizon Communications et Vodafone Group préparent un accord à 130 milliards de dollars
Partagez sur :

De quoi assurer à l'opérateur américain le contrôle total de sa filiale mobile Verizon Wireless...

Le géant américain des télécommunications Verizon devrait prendre l'entier contrôle de l'alliance Verizon Wireless dans le cadre d'un deal de 130 milliards de dollars avec le Britannique Vodafone. Hier soir, dans un communiqué, Vodafone a confirmé être en négociations avancées avec l'Américain en vue de la cession de ses 45% de Verizon Wireless pour 130 milliards de dollars. L'opération en cash et actions n'est pas encore certaine, une annonce étant toutefois attendue sous peu. Un deal record L'agence Reuters indique que Vodafone obtiendrait 60 milliards de dollars de cash, 60 milliards de dollars en titres Verizon Communications, ainsi que 10 milliards de dollars supplémentaires provenant de plus petites transactions. L'agence cite deux personnes proches du dossier. Afin de financer ce deal record, Verizon aurait aligné 65 milliards de dollars de financements de JP Morgan, Morgan Stanley, Barclays et Bank of America Merrill Lynch. Le financement serait séparé en parts égales entre les quatre banques anglo-saxonnes. Après la clôture ? Une annonce officielle pourrait avoir lieu dès la clôture du marché britannique ce jour, après la réunion du conseil d'administration de Verizon destinée à voter la transaction. Le board de Vodafone devait quant à lui se réunir hier. L'opération serait relutive en termes de bénéfices pour Verizon. L'opération serait par ailleurs structurée de manière à limiter la fiscalité pour Vodafone.