Vente de SFR : FO soutient le projet Bouygues

  • A
  • A
Vente de SFR : FO soutient le projet Bouygues
Partagez sur :

Le leader du syndicat, Jean-Claude Mailly souhaite le retour à trois opérateurs...

Alors que le conseil de surveillance de Vivendi se réunit ce vendredi après-midi pour décider de l'avenir de SFR et que Bouyuges a encore amélioré son offre, le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly aurait adressé une lettre au nouveau Premier ministre, Manuel Valls dans laquelle il plaide la cause du groupe de construction. Retour à trois opérateurs Le leader syndicaliste estime que l'offre de Bouygues est préférable à celle d'Altice, maison-mère de Numéricable car elle permettrait "à la filière de revenir à 3 opérateurs avec chacun un réseau en propre, à taille équivalente sur le secteur de la téléphonie mobile, donc en situation de concurrence plus égalitaire", écrit-il dans une lettre dont 'La Tribune' et 'Le Monde' ont eu copie. Défense de l'emploi Sans ce retour à trois opérateurs, Jean-Claude Mailly prédit d'importants dégâts en termes d'emplois. Cela se traduirait, selon lui, par "des faillites qui percuteront la filière, qui pourrait alors être rachetée pour l'euro symbolique par des groupes étrangers. Et ce au prix de dizaines de milliers de nouvelles suppressions d'emplois", relève 'La Tribune'. A l'inverse, il rappelle que Bouygues s'est engagé à maintenir l'emploi pendant 36 mois "sans aucune restriction". Sur ce point, rappelons toutefois qu'Altice a également fait la promesse de ne procéder à "aucun licenciement économique du fait de la rationalisation de structures des entreprises concernées par la cession".