Une taxe sur les sodas "illogique et scandaleuse" pour les industriels

  • A
  • A
Une taxe sur les sodas "illogique et scandaleuse" pour les industriels
Partagez sur :

L'Association Nationale des Industries Alimentaires s'insurge contre la mesure, qui doit permettre de gagner 120 millions d'euros...

Les producteurs de sodas ne veulent pas être comparés aux industriels du tabac ou de l'alcool... L'Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) réagit ce jeudi aux annonces de François Fillon pour réduire le déficit. Une des meures prévoit en effet de relever le prix de vente des boissons avec du sucre ajouté, sous couvert de lutte contre l'obésité. "Taxer certaines denrées alimentaires, sur la base d'arguments de santé publique, alors même que ces produits sont autorisés sur le marché, et qu'ils font l'objet de contrôles permanents de la part des autorités sanitaires, est purement et simplement illogique et scandaleux", s'insurge l'ANIA dans un communiqué. Le gouvernement compte gagner 120 millions d'euros avec cette mesure, somme qui sera versée à la Sécurité sociale. S'appuyant sur des chiffres de l'OMS, Matignon écrit que "l'obésité, qui s'élevait à 8,5% en 1997, atteint désormais près de 15%", soit une progression de plus de 70% en 12 ans. Le président de l'Ania, Jean-René Buisson, lui répond que "sur le marché français, il n'y a pas de produit alimentaire 'nocif' qui justifierait d'être pénalisé financièrement". Ces mesures de taxation, si elles étaient adoptées, "viendraient semer le trouble et jeter l'opprobre sur tous les produits, auprès des consommateurs, dans un climat déjà très anxiogène".