Une taxe de séjour finalement limitée à 3,50 euros ?

  • A
  • A
Une taxe de séjour finalement limitée à 3,50 euros ?
Partagez sur :

Un amendement déposé en commission suggère d'abaisser le plafond de la taxe de séjour de huit euros, comme le prévoit le projet initial, à 3,50 euros.

A quoi ressemblera finalement la taxe de séjour... ? Face à la levée de boucliers suscitée par le dossier, la Commission des Finances de l'Assemblée nationale a déposé jeudi un nouvel amendement au projet. Il suggère d'établir un "barème de trois tranches", selon le classement officiel des hébergements accueillant du public. Le niveau de la taxe devrait être compris entre 0,20 euro et 3,50 euros, par personne et par nuitée. La proposition déposée par Monique Rabin (PS) figure dans un rapport parlementaire dont elle est également l'auteure, aux côtés d'Eric Woerth (UMP) et Eric Straumann (UMP). Huit euros, un niveau jugé excessif Rappelons que pour le moment, l'Assemblée nationale a adopté, en première lecture, deux amendements au projet de loi de finances rectificative pour 2014. Le premier relève jusqu'à 8 euros le plafond de la taxe de séjour, le niveau actuel - compris entre 0,20 euro et 1,50 euro selon les catégories d'hôtel - étant jugé trop bas par rapport à d'autres pays. Le deuxième prévoit que le fruit de cette taxe soit affecté à la région Ile-de-France afin de financer le développement des infrastructures, ainsi que leur rénovation, dans le cadre du Grand Paris. Le texte étant jugé imparfait par les professionnels mais aussi par les membres du gouvernement eux-mêmes, l'exécutif avait indiqué vouloir profiter de la navette parlementaire pour approfondir ce dossier. C'est désormais chose faite...