Une nouvelle taxe de solidarité énergétique sur les appareils électroménagers ?

  • A
  • A
Une nouvelle taxe de solidarité énergétique sur les appareils électroménagers ?
Partagez sur :

La ministre de l'Environnement pourrait présenter la mesure lundi : une taxe à l'achat pour financer une vignette verte à destination des ménages modestes. Elle leur servirait à acquérir des réfrigérateurs peu énergivores.

Le principe d'un bonus-malus écologique sur l'achat des appareils électroménagers pourrait voir le jour en 2012... Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Environnement annoncerait le principe de la mesure dès lundi, d'après les informations du quotidien 'Le Parisien/ Aujourd'hui en France'. Moins qu'un "bonus-malus", il s'agirait d'ailleurs davantage d'une "contribution de solidarité énergétique" et d'un "bonus de solidarité énergétique"... Le principe de la mesure inspirée par l'Ademe serait le suivant : A l'achat d'un téléviseur, réfrigérateur ou d'une lampe, une taxe sur la base de 0,02 euro par kWh serait appliquée, explique le journal. "Les recettes générées sont supérieures à 120 millions d'euros dont près de 70 millions d'euros pour les ampoules", souligne l'Ademe cité par 'Le Parisien'. L'argent alors récolté financerait "une vignette verte" de 150 euros à destination des ménages éligibles aux tarifs sociaux du gaz et de l'électricité pour l'achat d'un réfrigérateur ou d'un congélateur peu consommateur d'énergie (classe A+++ ou A++). Une mesure qui profiterait à environ 2 millions de ménages. Si le principe est louable, 'Le Parisien' note toutefois que le prix d'achat de base des appareils électroménagers augmentera pour les consommateurs...