Une majorité de Français nostalgiques du franc

  • A
  • A
Une majorité de Français nostalgiques du franc
Partagez sur :

Onze ans après le passage à l'euro, la monnaie unique fait toujours des mécontents...

Six français sur dix (62%) regrettent le franc, onze ans après l'arrivée de son successeur, l'euro... C'est ce qui ressort d'une enquête de l'Ifop, réalisée pour le site Atlantico et publiée ce lundi. Une nostalgie qui semble donc loin de s'atténuer avec le temps... Si les Français étaient 69% déplorer fin du franc en 2010, ils étaient seulement 39% il y a dix ans, en 2002. Le temps n'a pas fait son oeuvre "Qui dit regret du franc, dit insatisfaction vis-à-vis de l'euro, de facto", explique Jérôme Fourquet, le directeur du Département opinion publique à l'Ifop, interrogé par Atlantico. "Certains avaient pensé que mécaniquement, le temps faisant son oeuvre, les Français s'habitueraient à cette nouvelle monnaie, et que le souvenir du franc s'estomperait petit à petit", observe-t-il. La crise n'arrange rien Mais onze ans plus tard, cette prévision est démentie par les Français. Pour Jérôme Fourquet, cette nostalgie du franc s'explique par "le regret d'une époque, plus ou moins idéalisée, à laquelle les prix des biens de consommation courante étaient plus raisonnables". Il existe par ailleurs "un mécontentement vis-à-vis de la construction européenne qui n'a cessé de croître ces dernières années avec le déclenchement de la crise de l'euro". D'où le pic de nostalgiques enregistré à 69% en 2010, au plus fort de cette crise...