Une belle moisson de commandes pour Airbus au Salon du Bourget

  • A
  • A
Une belle moisson de commandes pour Airbus au Salon du Bourget
Partagez sur :

L'avionneur a recensé 466 commandes et engagements...

La Salon du Bourget a une nouvelle fois permis à Airbus de faire gonfler son carnet de commandes. A l'heure du bilan, l'avionneur a recensé 466 commandes et engagements, dont 241 fermes, pour un total théorique avoisinant 70 milliards de dollars sur la base des prix catalogue. Si ce montant doit être relativisé car les clients obtiennent en général de très importantes remises sur leurs commandes, il n'en demeure pas moins extrêmement élevé et consolide un peu plus les positions du groupe industriel. Ce niveau dépasse les attentes du Crédit Suisse, qui misait sur 200 à 350 commandes et engagements. 69 engagements pour l'A350 La famille de monocouloirs A320 continue à séduire les transporteurs, notamment grâce à la version modernisée de l'appareil, dite "neo", plus économe en carburant. Elle totalise ainsi 371 engagements, dont 88 pour la version actuelle (A320ceo) et 283 pour la nouvelle (A320neo). Le futur gros porteur du groupe, l'A350, dont le vol inaugural a eu lieu il y a une semaine, repart du salon avec 69 engagements. Le très gros porteur A380 a engrangé quant à lui 20 unités de plus dans son carnet, et l'A330-300 6 exemplaires. Moins qu'en 2011 Lors du précédent Salon du Bourget, en 2011, Airbus avait reçu 730 commandes et engagements pour quelques 72 milliards de dollars. Un total impressionnant qui s'explique par l'annonce, quelques mois avant, du développement de l'A320neo, qui avait reçu des centaines de commandes lors du salon. En 2009, en pleine tourmente financière et économique, le total était bien plus maigre, avec 79 unités seulement.