Une aide de l'Etat pourrait être utile à la reprise de Virgin Megastore, estime Patrick Zelnik

  • A
  • A
Une aide de l'Etat pourrait être utile à la reprise de Virgin Megastore, estime Patrick Zelnik
Partagez sur :

Il est candidat à la reprise de la chaîne de magasins culturels, placée en redressement judiciaire...

Patrick Zelnik, fondateur de la maison de disques indépendante Naïve, et candidat à la reprise de Virgin Megastore, placé en redressement judiciaire le 14 janvier dernier, n'a pas encore trouvé de partenaires pour son projet, "mais de fortes marques d'intérêts, oui". "On aura des partenaires quand le concept sera bien défini", a-t-il précisé ce mardi matin sur 'France Inter'. Quel projet de reprise ? Son concept est simple : créer des lieux, semblables aux "souks" où les consommateurs auraient "envie de se promener et d'acheter", avait déjà expliqué Patrick Zelnik, dans une interview accordée à 'Challenges'. En outre, "les marques et les produits", "les contenants et les contenus" seraient mélangés, "avec des livres, des salles de cinémas, des restaurants, des boutiques exploitées par des marques et par les grands noms d'Internet mais aussi des CD et des DVD". En revanche, Patrick Zelnik ne sait pas encore si son offre "concernera l'ensemble des magasins". Un coup de pouce de l'Etat ? "Je ne suis pas systématiquement favorable aux subventions (...) mais si l'on veut préserver le Virgin des Champs-Elysées (...) vu l'émoi suscité (...) ce Megastore fait partie du patrimoine culturel. Donc oui, l'Etat peut aider", a indiqué le potentiel repreneur...