Un ticket Galeries Lafayette-Quatar pour racheter Le Printemps ?

  • A
  • A
Un ticket Galeries Lafayette-Quatar pour racheter Le Printemps ?
Partagez sur :

Le patron des Galeries souhaite une reprise conjointe de son principal rival...

Les Galeries Lafayette ont toujours des vues sur Le Printemps... Le groupe, qui a vu son offre de 1,8 milliard d'euros rejetée, veut proposer aux investisseurs qataris de "racheter ensemble" la chaîne de magasins, comme l'explique son président du directoire ce vendredi dans une interview au Figaro. Le fonds immobilier Rreef, filiale de Deutsche Bank, a formellement enclenché mercredi sa sortie des magasins du Printemps. Il a entamé des négociations exclusives avec le groupe financier italien Borletti, associé à des investisseurs qataris. Cédé par le groupe PPR en 2006 pour 1,1 milliard d'euros, le groupe Le Printemps, qui possède 16 grands magasins en France, est depuis détenu à 70% par Rreef et à 30% par Borletti. Pour vendre son projet, Philippe Houzé, le président du directoire a multiplié les rendez-vous avec des membres du gouvernement, dans l'objectif de mettre en place "un pôle touristique mondial dédié à l'art de vivre à la française qui renforcerait l'attractivité de la capitale". "Une fois obtenu le classement du boulevard Haussman en zone touristique, permettant l'ouverture des magasins le dimanche, cet ensemble dédié au commerce permettrait de créer 1 000 emplois payés double, sur la base du volontariat. Nous sentons une municipalité plus ouverte à nos propositions". "Projet industriel pour la France" Pour cela, les Galeries Lafayette aimeraient s'offrir le soutien financier de l'émirat : "Mon souhait est de combiner les forces de deux intervenants : un grand professionnel de l'immobilier, le Qatar, et un grand professionnel des grands magasins, les Galeries Lafayette", explique Philippe Houzé au 'Figaro'. Et de tacler au passage le projet de Berlotti : "Le Printemps a désormais besoin d'une vision de long terme. Je trouve dommage qu'un projet financier nous empêche de réaliser un projet industriel pour la France", estime-t-il. Selon les informations du Figaro, Philippe Houzé envisagerait de séparer Le Printemps en deux sociétés. La première, reprise par les investisseurs qataris pour un milliard d'euros, regrouperait les actifs immobiliers de la chaîne de grands magasins. Les Galeries Lafayette rachèteraient quant à elles la société d'exploitation pour 800 millions d'euros...