Un smartphone consomme plus d'énergie qu'un frigo

  • A
  • A
Un smartphone consomme plus d'énergie qu'un frigo
Partagez sur :

L'économie digitale pèse très lourd, c'est à dire 10% de la consommation d'énergie mondiale.

Les smartphones sont très énergivores ! Selon une étude américaine, un simple iPhone consomme davantage d'électricité qu'un frigo de taille moyenne, c'est à dire 361 kWh par an pour charger la batterie, se connecter en mode WiFi ou utiliser des applications, contre contre 322 kWh pour le frigidaire... Le rapport du physicien américain Mark Mills, patron du cabinet de conseil en énergie et technologie de Digital Power Group, montre donc que l'économie digitale pèse très lourd, c'est à dire 10% de la consommation d'énergie mondiale. Selon les calculs menés pour cette enquête, le "cloud" utilise environ 1.500 TWh d'électricité par an, ce qui correspond à la production combinée du Japon et de l'Allemagne. "Dans un futur proche, le trafic Internet horaire dépassera le trafic annuel de l'Internet en l'an 2000", estiment ses auteurs. Poids de la 3G et du WiFi Des études antérieurs allaient déjà dans ce sens : un rapport de 2012 réalisé par Greenpeace International avait montré que les "data centers" sont le principal moteur de la croissance de la demande d'électricité, un seul d'entre eux nécessitant la même quantité d'énergie pour fonctionner que près de 180.000 foyers. Mais c'est surtout le WiFi et la 3G qui sont gourmands. Une autre étude de 2013, menée par par le Centre pour des télécommunications économe en énergie (CEET) a montré qu'une grande partie de la croissance provient des réseaux sans fil. Ainsi, en 2015, le "nuage sans fil" devrait consommer jusqu'à 43 TWh, contre seulement 9,2 TWh en 2012...