Un pilote de Ryanair licencié après avoir remis en cause les normes de sécurité

  • A
  • A
Un pilote de Ryanair licencié après avoir remis en cause les normes de sécurité
Partagez sur :

Côté français, le ministère des Transports a demandé des éclaircissements sur les allégations proférées...

Ryanair a annoncé le licenciement de l'un de ses pilotes, John Goss, suite à une interview diffusée cette semaine sur la chaîne britannique Channel, dans laquelle il a remis en cause les normes de sécurité de la compagnie. Lors de cette interview, John Goss a déclaré avoir reçu une lettre critiquant son utilisation abusive de carburant. Selon lui, les pilotes de la compagnie ne font pas confiance au système de comptes-rendus de sécurité de l'Autorité de l'aviation irlandaise (IAA), rapporte l'agence de presse Reuters. Nombreuses critiques sur la sécurité La compagnie irlandaise à bas co�"t est au centre d'une polémique sécuritaire... En début de semaine, Ryanair Pilot Group (RPG), qui cherche à être reconnu comme syndicat par l'entreprise, expliquait que, selon une étude menée auprès de plus de 1.000 pilotes et commandants de bords, soit un tiers de l'effectif total de la compagnie, 89% d'entre-eux ne jugent "ni ouverte ni transparente" la culture de l'entreprise en matière de sécurité. Par ailleurs, deux pilotes sur trois hésiteraient à signaler à leur hiérarchie un problème de sécurité. Des résultats que la compagnie a contesté. Sur son compte Twitter, le RPG a crée un hashtag de soutien au pilote licencié. Le ministère des Transports français demande des "éclaircissements" Le ministre français des Transports, Frédéric Cuvillier n'a pas tardé à régir suite à cette polémique. "En France comme en Irlande, le niveau de sécurité aérienne est conforme aux standards européens de sécurité (...) Ryanair, comme les autres compagnies, est soumise à ces contrôles rigoureux, qui n'ont pas à ce jour révélé de manquements particuliers", écrit-il dans un communiqué publié mercredi. Pour autant, il "se déclare déterminé à obtenir les éclaircissements nécessaires sur la véracité des allégations selon lesquelles des pilotes seraient dissuadés de rendre compte d'incidents"....