Un marché automobile français en baisse de 12% cette année ?

  • A
  • A
Un marché automobile français en baisse de 12% cette année ?
Partagez sur :

C'est la prévision du Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA)...

Une chute de 12% du marché automobile français cette année... C'est ce que prévoit désormais le Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA), revoyant donc en baisse ses chiffres, après la dégradation observée au mois de septembre. Jusqu'ici, les immatriculations étaient attendues en repli de 8 à 10% pour 2012. Septembre, traditionnellement un mois dynamique pour les ventes de voitures après le creux de l'été, a donc encore été très mauvais cette année en France avec un volume d'immatriculations en recul de 17,3% à un peu moins de 167.000 véhicules légers (voitures particulières et utilitaires légers) d'après les chiffres du Comité des constructeurs français. A nombre de jours ouvrables comparables, la baisse est de 9%. Le segment des voitures particulières (-18,3%) recule plus fortement que celui des utilitaires légers (-12,5%). Amélioration pour PSA Depuis le début de l'année, le marché automobile français accentue encore sa chute avec environ 1,72 million de véhicules légers immatriculés (-12,9%) dont 1,43 million de voitures particulières (-13,9%). PSA a enfin connu une amélioration en ce mois de septembre, principalement grâce à la marque Peugeot qui bénéficie de la montée en cadence de la nouvelle 208. PSA voit ses immatriculations limiter leur recul à 6,5% tandis que le concurrent Renault voit les siennes plonger de 29%, en partie aussi en raison du renouvellement en cours de la Clio. Chez les constructeurs étrangers, le premium allemand a moins résisté que les mois précédents (-17% pour le groupe Volkswagen par exemple), seul Hyundai continuant à afficher une forte croissance (+24%) de même que Toyota (+5,5%).