Un Français sur deux se dit pauvre ou proche de le devenir

  • A
  • A
Un Français sur deux se dit pauvre ou proche de le devenir
Partagez sur :

11% se déclarent pauvres, tandis que 37% croient être en train de le devenir

Près d'une personne sur deux (48%) a le sentiment d'être pauvre ou d'être proche de le devenir, selon un sondage CSA pour 'Les Echos'. Dans le détail, 11% des interrogés se déclarent pauvres, tandis que 37% croient être en train de le devenir. "Il ne s'agit pas ici de tester un sentiment de déclassement, ou bien un processus de paupérisation, mais bien un diagnostic sur son état social, actuel ou anticipé", explique CSA. A l'inverse, 51% des Français ne s'estiment ni pauvres ni sur le point de le devenir. Sans surprise, les cadres et professions libérales se sentent plus à l'abri (3% se voient pauvres et 17% en train de le devenir). Les ouvriers sont plus exposés (12% et 39%) et surtout les employés (12% et 48%). Quant aux travailleurs indépendants, 19% se disent pauvres et 39% pensent être en train de le devenir. Les trentenaires en première ligne "Il existe aussi une forte corrélation entre le niveau de diplôme et le sentiment de pauvreté, actuelle ou anticipée. De manière moins prononcée, la part des femmes se disant pauvres ou en train de le devenir (49%) est un peu plus élevée que celle des hommes (45%), expliquent les auteurs de l'étude. Si les plus jeunes considèrent relativement peu souvent être en train de devenir pauvre (15%), c'est beaucoup plus le cas chez leurs aînés immédiats (34% chez les 24-35 ans), qui perçoivent que le provisoire s'estompe et que leur situation est durablement difficile, souligne CSA.