Un député PS réclame une enquête parlementaire sur le rachat de GHM par Tapie

  • A
  • A
Un député PS réclame une enquête parlementaire sur le rachat de GHM par Tapie
Partagez sur :

Patrick Mennucci estime qu'il y a des zones d'ombre dans le dossier...

Le député socialiste des Bouches-du-Rhône, Patrick Mennucci, réclame l'ouverture d'une enquête parlementaire, concernant le rachat des journaux du pôle sud de Hersant Média (La Provence à Marseille, Nice-Matin, Corse-matin, des journaux antillais et les Nouvelles Calédoniennes), par Bernard Tapie . "Il y a un certain nombre de points qu'il faut éclaircir et je considère que l'Assemblée nationale est la mieux placée pour le faire", a expliqué ce lundi matin sur I-Télé, l'homme qui ne cache pas son désir de candidature à la mairie de Marseille, en 2014. "Où GHM a-t-il trouvé l'argent ?" "Comment Philippe Hersant, qui ne paie plus ses annuités de remboursements aux banques françaises depuis 2008, a réussi à trouver d'un coup 25 millions d'euros ? (...) Comment ces banques françaises ont pu apporter ce soutien sans prendre aucune garantie sur les biens personnels de la famille Hersant dont on sait qu'elle est richissime en Suisse", s'est interrogé le député sur i-Télé. Les deux partenaires ont mis 50,5 millions d'euros sur la table, répartis à 50/50 entre Bernard Tapie et la famille. L'ensemble des banques créancières de GHM, endetté à hauteur de 215 millions d'euros, ont approuvé la vente. Un appel d'offres biaisé ? "Je veux savoir pourquoi un certain nombre de groupes de presse disent (...) qu'ils n'ont pas eu les informations leur permettant de faire une offre (...) gagnante", a-t-il ajouté. Patrick Menucci soupçonne en outre une entrave à la concurrence, qui aurait permis de faire baisser le prix d'acquisition.