"Un coup de pouce" mais pas "un grand saut sur le Smic", dit Michel Sapin

  • A
  • A
"Un coup de pouce" mais pas "un grand saut sur le Smic", dit Michel Sapin
Partagez sur :

Le ministre du Travail promet que le salaire minimum sera revalorisé, sans donner de montant précis.

Le ministre du Travail, Michel Sapin a assuré qu'il y aurait un "coup de pouce" de la part du gouvernement pour relever le Smic, conformément aux engagements pris par le président de la République. Reste à déterminer le montant de ce "coup de pouce"... "Quand vous êtes une caissière à 70% du Smic, Il est légitime de donner un petit coup de pouce (...) mais quand vous être dans une petite entreprise avec des carnets de commandes difficiles (...) on ne peut pas non plus faire des sauts sur le Smic", a expliqué ce matin Michel Sapin sur le plateau de Canal Plus. "Il faut écouter tout le monde (...) Tous les partenaires sociaux ne sont pas sur le même chiffre", a-t-il ajouté. Hier, la CFDT estimait qu'il serait impossible d'obtenir un Smic à 1.700 euros bruts par mois contre 1.398,37 euros actuellement, comme le réclame la CGT. Jean-Claude Mailly, leader syndical de Force Ouvrière n'a de son côté, fixé aucun montant dans l'immédiat, mais un objectif final de 1.340 euros nets par mois, contre environ 1.092 euros aujourd'hui. "Il faut aussi une réunion dans toutes les branches pour qu'il n'y ait plus de minimum salarial inférieur au Smic (...) Il faut revoir les grilles", avait ajouté le leader syndical sur RMC et BFM Télé. Durant la campagne présidentielle, François Hollande a promis un rattrapage du Smic en l'indexant sur l'inflation, mais également sur une part de la croissance.