Un Allemand sur quatre prêt à abandonner l'euro

  • A
  • A
Un Allemand sur quatre prêt à abandonner l'euro
Partagez sur :

Les partis eurosceptiques pouraient faire le plein lors des législatives du mois de septembre...

La défiance des Allemands vis-à-vis de la monnaie unique ne faiblit pas... Un quart des Allemands (26%) serait prêt à voter lors des législatives du mois de septembre pour un parti prônant un abandon de l'euro, selon une enquête de l'institut TNS-Emnid pour le magazine 'Focus'. Les 40-49 ans sont quatre sur dix à afficher cette volonté. "Mettons fin à cet euro" "Cela suggère qu'il existe potentiellement une place pour un nouveau parti contestataire", estime Klaus Peter Schöppner, le directeur d'Emnid. Les formations eurosceptiques ont jusqu'ici eu plutôt du mal à s'implanter en Allemagne, au niveau national.  Un nouveau mouvement, "Alternative pour l'Allemagne", principalement constitué d'universitaires et d'hommes d'affaires, est présenté dans le magazine 'Focus'. Son slogan est "Mettons fin à cet euro". "Une erreur fatale" Bernd Lucke, un de ses fondateurs, se dit certain de recueillir les 2.000 signatures nécessaires dans chaque région du pays pour participer aux législatives de septembre. "La république fédérale d'Allemagne connaît la plus grave crise de son histoire. L'instauration de l'euro a été une erreur fatale qui menace notre prospérité", estime le site de l'association. "Les vieux partis ne savent que se plaindre et sont usés. Ils s'entêtent à refuser d'admettre leurs erreurs et à lescorriger", poursuit le site.