UMP et PS ont les mêmes objectifs de croissance, pas les mêmes moyens pour y arriver

  • A
  • A
UMP et PS ont les mêmes objectifs de croissance, pas les mêmes moyens pour y arriver
Partagez sur :

Ils tablent tous deux sur 2% de croissance en 2014.

Voilà un point sur lequel Michel Sapin, en charge du programme de François Hollande et François Baroin, ministre de l'Economie sont d'accord : ils ont tous deux rappelé ce matin sur Europe 1 qu'ils visaient une croissance de 2% cette année. Les moyens pour y arriver sont toutefois différents. "Il y a trois piliers: il faut réduire nos dettes (...) il faut assurer la solidarité au sein de l'Europe (...) et il faut que chaque pays apporte sa contribution à la croissance (...) on le fait nous en abaissant nos charges (...) c'est la TVA et la CSG patrimoine qui a été augmenté", a rappelé François Baroin. Si Nicolas Sarkozy est élu dimanche, la TVA passera de 19,6 à 21,2% le 1er octobre prochain, dans le but de compenser une baisse des charges sur le travail. Une hausse qui ne concerne pas les produits de première nécessité. Pour Michel Sapin, la solution est inadaptée. "Cela va concerner toutes les entreprises y compris celles qui ne sont pas dans la compétition internationale (...) il va y avoir 13 milliards (d'euros) qui vont être directement transférés sur les ménages et un député de la majorité a dit lui-même qu'il n'y aurait que trois milliards qui bénéficieraient aux secteurs qui sont dans la compétition internationale". François Hollande, propose "une croissance par l'investissement et par l'emploi", a indiqué Michel Sapin, qui a cité pêle-mêle la banque publique d'investissement - "qui existe déjà" (Oséo) a dit François Baroin - ou encore la baisse de la cotisation foncière des entreprises pour les inciter à investir.