Ukraine : la bourse de Moscou accuse le coup, le rouble dévisse

  • A
  • A
Ukraine : la bourse de Moscou accuse le coup, le rouble dévisse
Partagez sur :

La banque centrale russe remonte ses taux...

La démonstration de force de Vladimir Poutine face à l'Ukraine a envoyé les grandes valeurs russes au tapis en bourse de Moscou, où le principal indice a chuté de 10% ce lundi. Sur les devises, le rouble a d�" être soutenu par la banque centrale russe qui a relevé ce matin ses taux directeurs de 1,5 point de 5,5% à 7%. Feu vert Le rouble est tombé à un plus bas historique face au dollar, à 36,40 unités, après le vote du parlement russe ce week-end donnant au président Poutine le feu vert pour une intervention armée en Ukraine. En langage plus diplomatique, la banque centrale compte ici "prévenir les risques pour l'inflation et la stabilité financière liés à la récente recrudescence de volatilité sur les marchés financiers." Alors que l'Ukraine mobilise ses réservistes et dénonce une "déclaration de guerre" de Moscou, Washington a haussé le ton en menaçant "d'isoler économiquement" la Russie, alors que Londres et Paris ont suspendu les préparatifs du prochain G8 de Sotchi... Mission en vue Le président russe Vladimir Poutine a cependant accepté une proposition d'Angela Merkel visant à mettre en place une mission sur l'Ukraine pour engager un dialogue politique, a déclaré dimanche soir un porte-parole de la chancelière allemande. Cette mission de conciliation pourrait être dirigée par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)... La chancelière allemande avait déploré un peu plus tôt une "intervention russe inacceptable" en Ukraine et appelé le président russe à respecter l'intégrité territoriale du pays...