Twitter séduit Wall Street, dopé par la coupe du monde

  • A
  • A
Twitter séduit Wall Street, dopé par la coupe du monde
Partagez sur :

Le site affiche des revenus trimestriels multipliés par deux et des utilisateurs plus actifs.

Des revenus trimestriels multipliés par deux, et des utilisateurs plus actifs sur le réseau, grâce notamment à l'effet "Coupe du monde de football"... Twitter a séduit les analystes avec sa publication mardi à Wall Street, et a vu son titre bondir de 35% après Bourse, à 51,20 dollars. Le nombre mensuel d'usagers actifs du réseau de micro-blogging a augmenté plus que prévu, de 24% à 271 millions au deuxième trimestre, alors que le marché tablait plutôt sur 21%. Par ailleurs les vues de la "timeline" (chronologie des messages), qui mesurent le degré d'engagement des utilisateurs, ont augmenté de 15% au lieu des 8% attendus. Merci le Mondial ! Twitter peut remercier les organisateurs du mondial de football, qui s'est étalé sur les mois de juin et juillet. "Pendant la Coupe du Monde, nous avons livré le genre d'expérience liée à un grand événement que j'attendais depuis un certain temps," a déclaré Dick Costolo, le PDG de Twitter, au cours d'une conférence téléphonique avec les analystes. Le service était adapté à chaque match et aux fans de chaque pays, offrant donc une expérience plus personnalisée pour les nouveaux utilisateurs. Le site a par ailleurs annoncé mardi une hausse de 124% de son chiffre d'affaires du deuxième trimestre, à 312 millions de dollars, contre 283,1 millions attendus. Le bénéfice net non GAAP ressort à 14,6 millions de dollars, soit deux cents par action, après une perte de 16,4 millions (12 cents) un an auparavant. Ces résultats font partie de la tentative de Dick Costolo pour faire remonter la pente à Twitter, dont la croissance du nombre d'usagers stagnait depuis l'introduction en Bourse du site en novembre 2013. "Nous cherchons à construire" Le patron a réagi en taillant dans les rangs de la direction de Twitter, y compris via le remplacement du directeur financier et du directeur de l'exploitation. "Notre principal message aujourd'hui, c'est que nous cherchons à construire, et nous savons que nous pouvons construire l'audience la plus importante dans le monde", a déclaré Costolo dans une interview mardi, cité par l'agence de presse Bloomberg. "Nous pouvons tenir cette promesse", a-t-il assuré.