Twitter accepte de livrer des données sur les auteurs des tweets antisémites

  • A
  • A
Twitter accepte de livrer des données sur les auteurs des tweets antisémites
Partagez sur :

Le réseau social avait été assigné en urgence par plusieurs associations...

Twitter va finalement aider la justice à identifier les auteurs de tweets antisémites. La transmission de ces données à la justice française par le réseau de microblogging "met fin au litige ayant opposé les parties", écrit l'Union des étudiants juifs de France (UEJF). Le conflit entre les deux camps avait démarré en octobre 2012, avec la diffusion de tweets reprenant les mots clés, appelés aussi hashtags, "unbonjuif" et "unjuifmort". Le réseau social avait alors été assigné en urgence par plusieurs associations, notamment l'UEJF, SOS Racisme et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap). Obligation de communiquer La justice leur avait ensuite donné raison contre le site de micro-blogging : fin janvier, le tribunal de grande instance de Paris avait demandé à Twitter de communiquer aux associations "les données en sa possession de nature à permettre l'identification de quiconque a contribué à la création de tweets manifestement illicites". Une obligation confirmée le 12 juin dernier par la Cour d'appel de Paris, qui avait rappelé au réseau social son obligation de communiquer aux cinq associations de défense des droits de l'Homme les informations concernant les auteurs de tweets racistes ou antisémites...