Transports: vers une indemnité kilométrique pour les trajets domicile-travail en vélo ?

  • A
  • A
Transports: vers une indemnité kilométrique pour les trajets domicile-travail en vélo ?
Partagez sur :

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier présente cet après-midi un "plan vélo".

Favoriser les déplacements à pied et à vélo, tel est l'objectif du "plan d'action pour les mobilités actives" présenté ce mercredi après midi par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier. Il est le fruit des travaux effectués par un groupe interministériel mis en place en juin 2013 et dont les conclusions ont été rendues en fin d'année dernière. Frédéric Cuvillier a demandé à cette équipe de "faire émerger des propositions concrètes susceptibles d'encourager les Français à utiliser le vélo ou à pratiquer la marche, aussi bien comme moyen de déplacement domicile-travail que comme activité sportive ou de loisir". Le but est aussi de réduire l'écart avec nos voisins européens : les parts modales de vélo s'élèvent à 22% à Amsterdam (Pays-Bas), 23% en Belgique et à plus de 30% à Copenhague (Danemark), d'après les données de l'"European Platform on Mobility" Une indemnité kilométrique-vélo Parmi les mesures attendues figure "l'indemnité kilométrique", car actuellement la législation prévoit seulement la prise en charge d'une partie de l'abonnement lorsqu'il s'agit d'un "service public de location de vélos" (Vélib, V-cub...). Une étude réalisée par un comité interministériel révèle ainsi que l'usage du vélo "privé" pour se rendre sur le lieu de travail est souvent le fait de catégories de population modestes qui engagent des dépenses régulières, "bien qu'inférieures aux autres modes de transport". Le document conclut que "le montant d'indemnité qui maximiserait le bilan collectif de la mesure s'établit en fait entre 50 centimes et 1 euro par kilomètre". Selon 'Les Echos' toutefois, cette indemnité "sera calculée sur la base d'un barème de 25 centimes le kilomètre". Le dispositif devrait d'abord faire l'objet d'une expérimentation. D'après les informations du quotidien économique toujours, le plan prévoirait également d'augmenter le nombre de places de vélos en gare et fixerait aux grandes entreprises des objectifs de stationnement.