Tourisme : les hôteliers et Laurent Fabius en colère contre une nouvelle taxe !

  • A
  • A
Tourisme : les hôteliers et Laurent Fabius en colère contre une nouvelle taxe !
Partagez sur :

Les députés veulent que les touristes co-financent les transport en commun en Ile-de-France.

Les touristes en visite à Paris et en Ile-de-France devront bientôt payer une taxe supplémentaire de 2 euros par nuit et par personne ! Les députés ont ainsi fait voter hier un amendement au budget rectificatif pour créer cette taxe spécifique, dont l'objectif sera de financer les transports en commun en région parisienne, à hauteur de 140 millions d'euros de recettes attendues par an. Les députés avaient déjà adopté mercredi soir un autre amendement, qui relevait cette fois le plafond de la taxe de séjour existante dans la France entière de 1,5 euro par jour à ... 8 euros ! Très forte opposition de la part de Laurent Fabius Le président PS de la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, s'est sans surprise "réjoui" de ces mesures, mais les hôteliers et le ministre de tutelle du tourisme, Laurent Fabius, sont immédiatement montés au créneau pour s'en indigner ! Le ministre des Affaires étrangères, qui vient d'annoncer une série d'initiatives pour doper le tourisme en France, a ainsi exprimé sa "très forte opposition" à la nouvelle taxe spécifique. Moins convaincus, les ministres des Finances et du Budget, Michel Sapin et Christian Eckert, en ont simplement appelé à la "sagesse" du Parlement. Quant aux hôteliers, ils sont outrés : "nulle part ailleurs dans le monde, les transports ne sont financés par une quelconque taxe sur le tourisme", a ainsi réagi Roland Héguy, président l'Umih, principale organisation patronale de l'hôtellerie, dans un communiqué. Se disant "scandalisé et en colère", M. Héguy estime que "deux taxes en moins de 24 heures, sans concertation, pour un secteur créateur de richesses, c'est une première et c'est totalement irresponsable !"