Toujours pas d'embellie pour l'emploi des cadres

  • A
  • A
Toujours pas d'embellie pour l'emploi des cadres
Partagez sur :

Seules 46% des entreprises prévoient de recruter au moins un cadre au troisième trimestre 2012. C'est soit 6 points de moins qu'il y a un an à la même période...

Pas d'embellie au programme pour les cadres... L'Apec (association pour l'emploi des cadres) relève dans sa dernière note de conjoncture que seules 46% des entreprises prévoient de recruter au moins un cadre au troisième trimestre 2012. C'est 6 points de moins qu'il y a un an à la même période... "La situation économique difficile entraîne une grande prudence de la part des entreprises. Au deuxième trimestre 2012, 55% des entreprises déclarent avoir embauché au moins un cadre, en baisse de 1 point en un an. Cependant, tout laisse penser qu'elles seront moins nombreuses à recruter dans les prochains mois si la situation économique continue à se dégrader", estime Jean-Marie Marx, le directeur Général de l'Apec. Les recruteurs plus prudents Autre mauvaise nouvelle pour l'Apec : les recruteurs qui jugent que la situation économique de leur entreprise s'est dégradée durant ces douze derniers mois sont plus nombreux que ceux qui estiment qu'elle s'est améliorée (22 % contre 19 %). "L'an passé, à la même période, 32 % des recruteurs indiquaient que la situation économique de leur entreprise s'était améliorée", rappelle l'association. La situation se tend encore un peu plus pour les plus jeunes : 39% des entreprises qui prévoient de recruter au troisième trimestre 2012 envisagent d'embaucher des jeunes diplômés, soit 4 points de moins par rapport au troisième trimestre 2011". "Dans une conjoncture difficile, les entreprises préfèrent sécuriser leurs recrutements et privilégient les jeunes cadres avec quelques années d'expérience, opérationnels rapidement", écrit l'Apec.