Total renonce à un de ses projets canadiens sur les sables bitumeux

  • A
  • A
Total renonce à un de ses projets canadiens sur les sables bitumeux
Partagez sur :

Le groupe pétrolier reste néanmoins résolu à jouer un rôle majeur dans l'exploitation de ces sables...

Le groupe pétrolier Total va vendre son intérêt de 49% dans le projet canadien Voyageur, situé en Alberta, à son co-actionnaire Suncor Energy. Le transfert, réglé en numéraire, est à effet immédiat. A l'issue d'une évaluation rigoureuse de ses actifs exploités en partenariat avec Suncor Energy au Canada, Total est parvenu à la conclusion que l'investissement dans le projet Voyageur ne se justifiait plus d'un point de vue stratégique et économique, explique le groupe français, qui va devoir déprécier comptablement la transaction, puisque le prix de cession retenu de 500 millions de dollars est plus faible que les investissements consentis. La perte nette liée au projet atteint ainsi 1,65 milliard de dollars. Le groupe estime cependant que plus de 5 milliards de dollars d'investissement seront économisés au cours des 5 prochaines années. Toujours des ambitions La décision de se retirer du projet Voyageur n'aura pas d'incidence sur les projets miniers de Fort Hills et Joslyn et Total demeure résolu à jouer un rôle majeur dans l'exploitation des sables bitumineux au Canada, a malgré tout insisté Yves-Louis Darricarrère, le directeur général de l'amont. Le groupe est opérateur du projet Joslyn, actuellement en phase d'étude technique, avec une participation de 38,5%, et détient 39,2% dans le projet d'extraction de sables bitumeux de Fort Hills, opéré par Suncor Energy. La décision finale d'investissement concernant ce projet est prévue à la fin de l'année 2013.