Terres Rares : l'OMC donne raison à l'UE, les Etats Unis et le Japon face à la Chine

  • A
  • A
Terres Rares : l'OMC donne raison à l'UE, les Etats Unis et le Japon face à la Chine
Partagez sur :

La Chine a établi des restrictions sur les exportations alors qu'elle produit plus de 90% des Terres Rares.

L'Organisation mondiale du Commerce a donné raison aux Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon concernant un contentieux les opposant à la Chine en ce qui concerne les Terres Rares, deux ans après un dépôt de plainte. Pour mémoire, les Terres Rares constituent un ensemble de 17 éléments chimiques et sont utilisées par les industries technologies pour la fabrication de voitures électriques, écrans plats ou encore lentilles de caméra et sont peu substituables. Or, la Chine qui représente 97% de la production mondiale a établi des restrictions sur ses exportations, conduisant à des distorsions de concurrence. La Commission européenne note ainsi que des acheteurs étrangers peuvent payer ces produits deux fois plus cher que les chinois... Satisfecit des Etats-Unis & de l'UE "Cette victoire montre que nous sommes prêts à agir chaque fois qu'il est nécessaire de protéger les emplois hautement qualifiés de la classe moyenne américaine que le commerce apporte", explique le délégué au Commerce Michael Froman dans un communiqué, dont reuters a eu copie. "Le groupe de travail de l'OMC a clairement conclu que le droit souverain sur les ressources naturelles d'un pays ne permet pas de contrôler les marchés internationaux et la répartition des matières premières entre les utilisateurs nationaux et étrangers", se félicite de son côté la Commission européenne. "La Chine va devoir se mettre en conformité avec la décision de l'OMC", ajoute-t-elle.