Télévision : Aurélie Filippetti veut faciliter l'accès à la VOD

  • A
  • A
Télévision : Aurélie Filippetti veut faciliter l'accès à la VOD
Partagez sur :

Avec l'arrivée de Netflix, la ministre de la Culture souhaite rendre la vidéo à la demande plus facile d'accès.

Alors que Netflix, plateforme américaine de vidéo en ligne par abonnement arrive en France cette année, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, souhaite faciliter l'accès légal aux films, une fois qu'ils ont été diffusés dans les salles obscures. Raccourcir les délais "Je propose donc d'avancer de deux mois la disponibilité des films à la télévision et, pour la vidéo à la demande par abonnement, de ramener le délai après la sortie en salle à 24 mois, contre 36 actuellement", explique-t-elle dans les colonnes du 'Figaro'. En revanche, ces assouplissements vaudraient uniquement pour "les services qui participent au financement et à l'exposition des oeuvres françaises et européennes", prévient la ministre. Promouvoir le "made in France" En rendant les oeuvres plus accessibles et visibles, Aurélie Filippetti souhaite valoriser le "made in France". La ministre espère aussi "promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande". Pour mémoire, en mai dernier, Netflix a annoncé le lancement d'une offre dans six pays européens dont la France d'ici la fin 2014. Le groupe californien proposera une gamme de films et de séries télévisées provenant aussi bien de ces pays que des Etats-Unis ou d'autres parties du monde. Au sein de l'Hexagone, il sera en concurrence directe avec Canal Play Infinity (chaîne Canal Plus). Pour le moment, les détails de l'offre ne sont pas encore connus.