Téléphonie Mobile : Gartner prudent sur la fin d'année

  • A
  • A
Téléphonie Mobile : Gartner prudent sur la fin d'année
Partagez sur :

Le cabinet d'études devrait probablement abaisser ses perspectives de ventes mondiales...

Compte tenu de la prudence des consommateurs liée à l'incertitude économique, le cabinet d'études Gartner devrait probablement abaisser ses perspectives de ventes mondiales de téléphones mobiles en 2012. "Pour 2012, l'ensemble du marché devrait être plus faible que ce que j'avais prévu au début de l'année", affirme à Reuters Anshul Gupta, analyste de recherche principal chez Gartner. Jusqu'ici, Anshul Gupta tablait sur des ventes de téléphones mobiles d'environ 1,9 milliard d'unités cette année. Au second trimestre, les ventes de téléphones mobiles ont diminué de 2,3% à 419 millions d'unités. Les ventes de Smartphones ont représenté 36,7% du total de ventes et affichent une progression de 42,7%. Le Galaxy S3 de Samsung à l'honneur Au cours des trois mois clos fin juin, les ventes de téléphones mobiles de Samsung sont restées soutenues, avec une hausse de 29,5% par rapport au deuxième trimestre 2011. La croissance du groupe asiatique a été tirée par les ventes records de Smartphones Galaxy, ce qui signifie que les Smartphones représentent désormais 50,4% des ventes de mobiles du groupe, ou 45,6 millions d'unités. La demande pour les nouveaux Galaxy S3 a été particulièrement forte, dépassant les propres attentes de Samsung, avec 10 millions d'unités vendues au cours des deux mois suivant la sortie de l'appareil. Le S3 Galaxy était le produit le plus vendu sous Android au cours du trimestre et les ventes auraient même pu être plus élevées s'il n'y avait pas eu de pénuries de produits, détaille Gartner. Apple à l'abri ? Si les ventes d'iPhone (Apple) affichent une progression de 47,4% sur un an, elles reculent de 12,6% en séquentiel. La firme à la pomme pourrait encore voir ses ventes baisser sur le trimestre en cours en attendant la sortie de l'iPhone5, prévient le cabinet de recherches. En revanche, Apple pourrait tirer profit de solides ventes de fin d'année en Amérique du Nord et en Europe occidentale qui restent historiquement à l'abri de la pression économique. Au final, Samsung et sa part de marché de 21,6% devance Nokia et ses 19,6%. Apple (6,9%) et ZTE (4,3%) suivent au classement des plus importants vendeurs de téléphones mobiles. En terme de système d'exploitation, Androïd de Google (64,1% de part de marché) devance largement l'iOS d'Apple (18,8%) et Symbian de Nokia (5,9%).