Télécoms : Virgin Mobile à la recheche d'un repreneur ou candidat à une entrée en Bourse ?

  • A
  • A
Télécoms : Virgin Mobile à la recheche d'un repreneur ou candidat à une entrée en Bourse ?
Partagez sur :

Plusieurs pistes seraient envisagées par le MVNO. Elles seraient cependant suspendues à l'avenir du paysage des télécoms lié à la revente de SFR.

Décidément, les lignes ne cessent de bouger dans le secteur des télécoms... Selon le 'Figaro', le premier opérateur virtuel en France, Virgin Mobile serait en train d'étudier plusieurs options concernant son avenir - introduction en Bourse, revente, rapprochement avec un autre opérateur - alors que Carphone Warehouse, l'un de ses principaux actionnaires chercherait à céder sa participation. Vers une entrée en Bourse de Virgin Mobile Le quotidien rappelle que Virgin Mobile est détenu à 46% par Carphone Warehouse, 46% par Virgin Group et 8% par le management. Parmi les pistes étudiées, 'Le Figaro' évoque "une entrée au capital d'un ou plusieurs partenaires financiers émiratiens" pour prendre la place du britannique. Le MVNO serait également entré en discussions avec SFR en vue d'un rachat. Discussions définitivement arrêtées depuis la mise en vente de l'opérateur télécom. Le quotidien note enfin que si Altice-Numericable, actuellement en négociations exclusives avec Vivendi pour le rachat de sa filiale télécoms l'emporte, Virgin Mobile pourra continuer d'exister et envisager une entrée en Bourse. Nouveau paysage Mais la partie est encore loin d'être gagnée puisque la période de négociations exclusives entre Altice et Vivendi est limitée à trois semaines et Bouygues a relevé en fin de semaine dernière son offre sur SFR afin de renverser la situation. Si ce dernier l'emporte et se rapproche de la filiale de Vivendi, le paysage des télécoms sera bouleversé pour l'ensemble des MVNO. En outre, le modèle économique de Virgin Mobile pourrait être complètement remis en cause, car ce dernier a passé des contrats d'itinérance avec Bouygues Telecom et SFR pour louer leurs réseaux. Dans le même temps, Bouygues s'est engagé à céder son réseau d'antennes à Free Mobile en cas de victoire. Or, "Il faudra sans doute des incitations fortes pour convaincre le groupe de Xavier Niel à ouvrir son réseau à des MVNO", a confié un expert du secteur au quotidien. Dans tous les cas, l'UFC Que Choisir souhaite que dans cette nouvelle configuration les MVNO tiennent le rôle d'agitateur pris par Free Mobile. Mais pour qu'ils puissent faire jouer la concurrence, l'association de consommateurs réclame la mise en place de tarifs préférentiels de gros leur assurant un accès au réseau physique.