Technicolor : Moody's abaisse la perspective

  • A
  • A
Technicolor : Moody's abaisse la perspective
Partagez sur :

La notation crédit passe de "stable" à "négative"...

Moody's a révisé la perspective de la notation crédit de Technicolor de "stable" à "négative", après l'avertissement lancé récemment par le groupe, qui ne parviendra pas à réaliser son objectif de 505 millions d'euros d'EBITDA cette année. Cette situation tendra la marge de manoeuvre de l'entreprise par rapport à ses engagements bancaires. En outre, l'agence pense que Technicolor aura du mal à atteindre un ratio dette nette sur EBITDA inférieur à 4,5 fois en 2011 et en 2012, ce qui est une condition de maintien de la note "B3" chez Moody's. Le niveau "B3" correspond à "B-" chez S&P et Fitch, soit 6 crans en dessous de la catégorie d'investissement. Il se définit comme un niveau crédit "hautement spéculatif". Pour qu'un éventuel scénario de relèvement de notation se matérialise, quoique inenvisageable à ce stade, l'agence estime que la société devra être capable d'une part de réduire sa dépendance à sa branche technologie, en renforçant la contribution de ses activités de divertissement et numérique, et d'autre part d'accroître sa marge de manoeuvre au niveau des ratios de couverture de sa dette. " Si la société échoue à relever ces défis opérationnels, ce qui se reflète pour l'instant par la baisse continue de ses revenus et de sa profitabilité, la pression sur la notation va s'intensifier", insiste Moody's.