Taxis: Jean-Marc Ayrault prendra une décision dans les prochaines heures

  • A
  • A
Taxis: Jean-Marc Ayrault prendra une décision dans les prochaines heures
Partagez sur :

Le Premier ministre a nommé un médiateur pour tenter de solder le conflit...

Alors que les taxis poursuivent leur mouvement de grève pour protester contre la concurrence qu'ils estiment "déloyale" des VTC, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a promis sur Europe 1 qu'il rendrait une décision dans les prochaines heures. Le député Thomas Thévenoud a été nommé médiateur pour tenter de résoudre le conflit. Il devait rencontrer les organisations syndicales ce matin. "Je prendrais ma décision après", a-t-il indiqué. Distorsion de concurrence Jean-Marc Ayrault a dit vouloir trouver une solution équilibrée, tout en précisant qu'il ne cèderait pas à la pression de la rue. "Il y a une distorsion de concurrence", a-t-il estimé, rappelant que d'un côté les chauffeurs de taxis-artisans paient une licence de 200.000 à 230.000 euros contre 120 euros pour les véhicules de tourisme avec chauffeur. "Il faut rapprocher les deux systèmes", a-t-il ajouté. Délai de 30 minutes L'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, CST, STM, SDCTP et FTI) a indiqué cette semaine dans un communiqué que le mouvement durera jusqu'à l'obtention du gel des immatriculations de VTC... Pour autant, "On ne veut pas éradiquer les VTC, on veut travailler en bonne intelligence et que le règlement soit applicable par tout le monde de la même façon", a expliqué sur BFM Télé Christian Delomel, président de la chambre syndicale des artisans du taxi. Alors que le Conseil d'Etat a suspendu la semaine dernière le décret qui  contraignait depuis le 1er janvier les VTC à attendre quinze minutes entre la réservation d'une course et la montée du client, les chauffeurs de taxis réclament des mesures allant bien plus loin. Ils souhaitent notamment l'instauration d'une course minimum à 60 euros et un délai de réservation de 30 minutes sur Paris et d'une heure pour les aéroports.